Trinidad et Tobago Etat-civil et actes notariés

herve40660
herve40660
Inlägg: 4
Släktträd: Grafisk
Visa deras familjeträd.
A l'époque de la Révolution, nombre de Français ont émigré de Guadeloupe à Trinidad, attirés par les Anglais. Selon le riche ouvrage "Towns and Villages of Trinidad & Tobago" qui retrace nombre de localités, leur but était d'offrir les terres à fin de culture essentiellement de canne à sucre.
Mes ancêtres Jean Pène et Ursule Georisse étaient de ceux là et sont restés quelques 28 ans à San Fernando. La destruction totale de la vallée par un incendie, le 1er Mai 1818, poussa bien des français à rentrer en Métropole.
Si les enfants de Jean et Ursule sont bien rentrés en France, eux sont décédés successivement en 1820 et 1821 à Port d'Espagne, je n'en sais pas plus. Je cherche donc leurs actes de décès.
La liquidation de leurs biens, dont la plantation Ne plus Ultra et Saint-Charles, s'est faite en 1820, logiquement mais sans certitude à Port of Spain. Je cherche donc l'acte de vente ou licitation de ces plantations, ainsi que l'acte de vente des plantations Mon Chagrin, Reform et Matilda ayant appartenu à Charles Hugon d'Araincourt, futur beau-père de Jean-François Pène.

Toute information me serait utile.
Avec tous ma reconnaissance et remerciements.
Trinidad Situation des plantations.pdf
Ville de San Fernando
(84.58 KiB) Nerladdad 4 gånger

Återgå till "Autres pays des Amériques"