Trinidad et Tobago Etat-civil et actes notariés

herve40660
herve40660
Inlägg: 4
Släktträd: Grafisk
Visa deras familjeträd.
A l'époque de la Révolution, nombre de Français ont émigré de Guadeloupe à Trinidad, attirés par les Anglais. Selon le riche ouvrage "Towns and Villages of Trinidad & Tobago" qui retrace nombre de localités, leur but était d'offrir les terres à fin de culture essentiellement de canne à sucre.
Mes ancêtres Jean Pène et Ursule Georisse étaient de ceux là et sont restés quelques 28 ans à San Fernando. La destruction totale de la vallée par un incendie, le 1er Mai 1818, poussa bien des français à rentrer en Métropole.
Si les enfants de Jean et Ursule sont bien rentrés en France, eux sont décédés successivement en 1820 et 1821 à Port d'Espagne, je n'en sais pas plus. Je cherche donc leurs actes de décès.
La liquidation de leurs biens, dont la plantation Ne plus Ultra et Saint-Charles, s'est faite en 1820, logiquement mais sans certitude à Port of Spain. Je cherche donc l'acte de vente ou licitation de ces plantations, ainsi que l'acte de vente des plantations Mon Chagrin, Reform et Matilda ayant appartenu à Charles Hugon d'Araincourt, futur beau-père de Jean-François Pène.

Toute information me serait utile.
Avec tous ma reconnaissance et remerciements.
Trinidad Situation des plantations.pdf
Ville de San Fernando
(84.58 KiB) Nerladdad 13 gånger

Återgå till "Autres pays des Amériques"