Des mines de sel de Himalaya au nord de la France : 100 ans de généalogie

louise2d
louise2d
Inlägg: 1
Bonjour,

Je suis nouvelle sur ce forum. J'ai 35 ans et je vis dans le nord de la France.
J'ai récemment perdu ma mère. En faisant le ménage dans son appartement, j'ai découvert dans ces documents des informations intéressantes sur ma généalogie. Je savais que ma mère s'y intéressait, elle nous parlait quelquefois de nos aïeuls mais elle ne nous avait jamais sorti les documents anciens que nous avons retrouvés. Certains documents sont dignes d'un récit d'aventure, nous avons de vieilles lettres envoyées depuis les contreforts de l'Himalaya.
Moi et mon frère nous sommes piqués de passion pour notre généalogie. C'est peut-être aussi une façon de faire notre deuil. Je profite du temps qu'offre le chômage partiel pour reconstruire un arbre généalogique complet sur une feuille A3 à partir des notes de ma mère.

Je suis le fruit d'un brasage ethnique intense.
Du côté de ma mère, on remonte l'arbre généalogique jusqu'à ses grands-parents (et même les arrière-grands-parents du côté de son grand-père maternel). Ma mère n'avait pas seulement consigné les dates de naissances et les mariages, mais aussi un historique sur la vie de ses aïeuls, leurs professions, leurs déplacements, et les grandes lignes de leurs vies. Nous avons des lettres manuscrites dans des langues d'Asie que ma mère avait faites traduire (en partie seulement). Nous avons appris qu'un de nos arrière-grands parents travaillait au Pakistan pour le compte d'une société britannique exploitant des mines de sel dans l'Himalaya, il y a même une photo. Du côté de ma mère nous avons du sang britannique et du sang d'Orient. Mon grand-père maternel avait d'ailleurs fortement hérité des traits orientaux.
Du côté de mon père, on trouve des origines françaises et polonaises. Nous aurions également des origines russes de ce côté, malheureusement, cela n'est pas documenté. Quand je vois dit que le brassage est intense ! :D
Mon frère s'est décidé à faire un test génétique en passant par une de ces nouvelles plateformes outre-Atlantique. Je ne suis pas convaincu par son choix. Certains articles remettent en cause la pertinence des résultats, parfois 2 jumelles ont des résultats différents (source) alors aller retrouver les origines mal documentées de mon aïeuls dans les mines de sel de l'Himalaya, j'ai de gros doutes... Dans un sens mon frère est libre de tester son ADN, mais son ADN est aussi un peu le mien... Ça me dérange un peu que l'on se retrouve d'ici quelques temps avec des résultats et que l'on ne sache pas si ils sont corrects car quelque part on va quand même en tenir un peu compte. Ces résultats sont peut-être plus toxiques qu'autre chose. Bref, c'est presque philosophique comme réflexion.

À côté de cela, je dois encore rassembler quelques pièces du puzzle du côté de l'Asie. Je suis en contact avec un linguiste spécialiste des langues orientales pour m'aider à traduire les noms de personnes figurant sur des documents de ma mère. Je reviendrai alimenter ce fil de discussion dès que possible pour détailler mon processus de recherche et m'enquérir de quelques conseils sur la recherche de mes aïeuls d'Asie.

Au passage, merci à la communauté pour toutes les ressources accessibles. Une vraie mine d'or. :)

Återgå till "Autres pays d'Asie"