Skriv svar

Précepteur ou percepteur

pibarrewanadoofr
pibarrewanadoofr
Inlägg: 9
Släktträd: Grafisk
Visa deras familjeträd.
Merci Dominique, pour cette contribution très intéressante.
D'après le document, dont je n'ai mis en ligne que la première page, il ne fait aucun doute que c'est une mission de collecte de fonds que développe le "Jean-Baptiste Bonnaud". Je peux communiquer les autres pages si elle présentaient un intérêt pour certains Internautes.
Mes petites recherches sont aiguillonnées par un personnage qui me parait très attachant. Il est fils de cultivateurs qu'on peut penser totalement illettrés et pauvres. Les superficies cultivables, dans cette Ardèche de Jean Ferrat, avec des murettes jusqu'au sommet de la colline, du fait de la Révolution, sont extrêmement faibles et très morcelées. Comment et avec qui Jean né en 1768 apprend-il à lire et à écrire? Le curé?
Il devient le premier maire de la commune de Chazeaux, il signe les registres d'Etat Civil "mère de la commune". Voila qui est touchant.
Marié à l'église en 1787, il se remarie civilement (avec la même femme en 1801). Lorsqu'on, relie ce rite à sa fonction de maire et de percepteur, j'ai le sentiment d'avoir à faire à un citoyen qui s'engage pour la République (vocabulaire d'aujourd'hui!). De là à penser que cet homme bénéficiait auprès de ses pairs d'une autorité naturelle, il n'y a qu'un pas. Votre mention : "c'est le village sous l'ancien régime qui choisit, élit (l'assemblée de "voisins" se réunit pour ce faire" donnerait un sens, un processus pour être amené à exercer une fonction officielle (un peu l'arbre à palabres...)
Selon des actes notariés, il achète pour 5 000 F. en 1815 la propriété agricole, où il venu "pour gendre" située dans un village voisin. De là à penser que les activités de maire et de percepteur l'auraient un peu enrichi... C'est douteux compte tenu du peu d'importance des communes et des fonds mobilisés. Aurait-il exercé ces mêmes fonctions dans d'autres communes, comme le suggère un autre intervenant, voilà de belles recherches en perspective,...pour un confinement de plusieurs années... :mrgreen: . Ce qui reste peu probable car les villages les plus proches sont de une à deux heures de marche et la ville, Largentière, sous-préfecture, à près de 3 heures de plus, il conserve son travail de cultivateur. Je pencherai , en absence d'autres faits avérés, pour une simple fonction de "percepteur et comptable communal" limitée à la commune de Chazeaux. L'administration républicaine se met en place progressivement, de manière pragmatique.
Il nous reste de ce lointain ancêtre quelques terres, bien en pente, et une belle maison.
Merci encore à tous ceux qui ont apporté leur contribution.
Bilagor
Basse-Valette-05Jan21.jpg

Skriv svar

Återgå till "Métiers d'autrefois"