Sida 2 av 2

Re: Recherche famille CAVALIE / CAVALIER région Santa Fe

Postat: 24 maj 2019, 22:37
av ncourreges
Voilà pourquoi je n'ai pas trouvé de Jean Gau à Pont-de-Larne ! Sa famille a du déménager, comme les Cavalier. Sa fiche matricule pourrait donner des informations, sa classe 1867 est en plus la première à avoir des fiches matricules.

En effet, les bénévoles du Fil d'Ariane ont trouvé la fiche rapidement. Etant donné qu'il y a peu de bénévoles pour l'Aveyron, je vais attendre un peu avant de faire une demande pour la fiche matricule de Joseph pour ne pas les surcharger.

C'est bien dommage qu'il n'y ait pas les registres de Rafaela car c'est là que les familles Cavalié et Gau semblent s'être installées, à moins qu'elle n'aient encore déménagé. Je vais voir ce groupe GenFrancesa, s'il y a des argentins peut-être ont-ils accès aux archives argentines ou comme vous le mentionnez des descendants des Cavalié.

Merci encore à vous Marie-Thérèse et à @femuse, grâce à vous j'ai pu trouver où étaient passés ces trois frères et soeurs et je n'avais même pas pensé à l'Argentine, pourtant j'avais déjà vu dans mon arbre des individus ayant émigré dans ce pays.

Je suis partagé entre la joie d'avoir complété une partie de la descendance Cavalier qui est la famille qui m'intéresse le plus, d'avoir d'éventuels cousins en Argentine mais en même temps un peu frustré de la difficulté des recherches. J'ai l'impression que nous avons beaucoup de chance en France d'avoir des archives en ligne aussi développées !

Bien cordialement.

Re: Recherche famille CAVALIE / CAVALIER région Santa Fe

Postat: 25 maj 2019, 10:32
av marilisa74
Bonjour,

Je suis ravie d'avoir pu vous apporter un peu d'aide dans votre recherche, mais un peu déçue aussi de ne pas avoir pu aller plus loin.

Je viens de trouver dans "Archivo Historico Municipal de la Ciudad de Rafaela" un document dans lequel il est question d'un José CAVALIÉ concernant une vente d'une terre en 1899 à Rafaela. L'image ne peut être téléchargée, mais peut se lire en glissant le curseur sur l'image.
https://www.rafaela.gov.ar/Archivo/default.aspx?s=1&d=cavali%E9&l=&ad=&ah=
On y voit la signature de José CAVALIÉ.

[url]file:///Users/imac/Desktop/CAVALIE%CC%81%20Municipalidad%20de%20Rafaela.html#[/url]
Vous y trouverez aussi une adresse e-mail de ces "Archivos historicos".

Apparemment, pas d'informations sur José CAVALIÉ : ce document permet néanmoins de penser que, peut-être, Joseph est venu rejoindre Louis à Rafaela ou dans la région proche, à moins qu'il ne s'agisse d'un homonyme.

Vous devez savoir que l' Etat-Civil argentin n' a été établi qu'à partir des années 1882- 1886 (cela dépend des provinces) et qu'il n'est pas en ligne.
Toute demande d'acte d'Etat-Civil est payante : pas très onéreux si l'on connaît date et lieu exacts, un peu plus s'il y a une recherche à faire. Mais envoyer une petite somme d'argent en Argentine est un peu compliqué. D'autre part, pour les villes, comme Rosario, par exemple, il faut connaître le numéro du district, sinon, la demande par formulaire électronique ne marche pas. Et puis il y a le problème de l'orthographe : en ce moment je recherche un acte de décès à Buenos-Aires d'une personne dont le patronyme est Betemps. Cette personne avait passé 40 ans de sa vie au Brésil où elle signait Betein, Beteim, …. Impossible d'intégrer ces variantes dans la demande.
Alors comme vous le dites, nous avons beaucoup de chance en France pour nos recherches généalogiques. En Argentine et dans de nombreux autres pays, il faut parfois compter sur la chance !

Bon week-end.

Marie-Thérèse (74)

Re: Recherche famille CAVALIE / CAVALIER région Santa Fe

Postat: 25 maj 2019, 22:25
av ncourreges
Bonjour,

J'espère que la fiche matricule de Joseph indiquera ses domiciles, s'il est a Rafaela en 1899... Mais sur le recensement de 1895, il y avait en Argentine et une autre famille Cavalié qui n'a rien a voir avec ceux que je recherche.
Vous devez savoir que l' Etat-Civil argentin n' a été établi qu'à partir des années 1882- 1886 (cela dépend des provinces) et qu'il n'est pas en ligne.
Toute demande d'acte d'Etat-Civil est payante : pas très onéreux si l'on connaît date et lieu exacts, un peu plus s'il y a une recherche à faire. Mais envoyer une petite somme d'argent en Argentine est un peu compliqué. D'autre part, pour les villes, comme Rosario, par exemple, il faut connaître le numéro du district, sinon, la demande par formulaire électronique ne marche pas.
En effet, c'est loin d'être facile ! Heureusement que les Mormons ont mis leur travail sur FamilySearch. Je ne sais pas pour les autres pays mais j'ai vraiment l'impression que la France est n°1 en matière d'archives. J'ai eu affaire avec une émigration aux Etats-Unis et grâce à un avis de décès sur Internet, un recensement et des articles de journaux mis en ligne par une épouse de descendant, j'ai pu reconstituer la famille, rien qu'avec Internet. Pour les anciennes colonies comme l'Algérie, les ANOM en ligne aident pas mal.

Bon week-end à vous aussi et bonne chance pour votre recherche