Skriv svar

traduction acte en latin

eve71
eve71
Inlägg: 12
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.
bonjour,
pouvez-vous traduire ces actes ?
grand merci
E.PLEWA
Bilagor
ACTE LATIN PLEWA.docx
(792.5 KiB) Nerladdad 2 gånger
TROTZIER pour E. PLEWA.png
PLEWA E 1712.png
Senast redigerad av 2 eve71, redigerad totalt 8 gång.

zanzigirl
zanzigirl
Volunteer moderator
Inlägg: 7456
Bonjour,

Demande déplacée vers le forum Latin.

Cordialement
Claudine
Modératrice bénévole sans lien de subordination avec Geneanet / Volunteer moderator with no subordination to Geneanet.
https://twitter.com/Ererepublicaine ...................................................https://twitter.com/sansculotides

ldamien3
male
Inlägg: 519
Bonjour Evelyne,

Voici ma lecture :

-1er acte :
Aujourd'hui, 19e du mois de février de l'an 1742, par moi curé soussigné furent enterrés, pieusement décédés la veille, Michel DIEM, citoyen de Naswiller, paysan, et Anne TROTZIER, mariés [il y a une faute du texte original, qui met "conjugum" pour "conjuges" - les latinistes comprendront] ; furent présents Philippe TROTZIER, paysan au même lieu, et Thomas TROTZIER, de mêmes profession et domicile, qui, n'ayant pas l'usage de l'écriture, ont apposé leur marque.

(Les époux semblent être morts ensemble, cela rappelle Philémon et Baucis, l'un des plus beaux épisodes des Métamorphoses d'Ovide).

-2e acte :
Aujourd'hui 20 février 1712, par moi Joseph BEUVILLON curé de Schirmeck, a été baptisée Marie fille bâtarde (spuria) d'Anne TROTSIR ; mais elle n'a pas voulu déclarer le père ; née la veille ; le parrain a été Jean HISLER, la marraine Marie RAGUET, demeurant à NaNazwille, qui ont souscrit avec moi.

Cordialement.

Damien

eve71
eve71
Inlägg: 12
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.
grand merci et bonne soirée
E. PLEWA

eve71
eve71
Inlägg: 12
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.
bonjour,
si je peux encore vous demander cette traduction
bien cordialement
E. PLEWA
Bilagor
acte mariage  7-2-1735.png

ldamien3
male
Inlägg: 519
Bonsoir Evelyne,

Oui, vous pouvez.

Je transcris d'abord l'acte, la procédure est plus sûre pour moi.
J'ai quand même un certain doute sur les noms de lieux ; et je n'ai pas réussi à déchiffrer le nom du métier de l'époux ; je crois lire "murarius", mais ça ne doit pas être tout à fait ça car aucun dictionnaire ne semble indiquer ce mot... Il semble commencer par "m" et se termine sans nul doute par "ius"... Il faudrait voir si ce métier est indiqué ailleurs, et sous quelle forme...

Hodie septima mensis februarii anno 1735, tribus
proclamationibus in hac nostra ecclesia dumtaxat
publice factis ac nullo detecto impedimento, a me
infrascripto pastore ecclesiæ Rothariensi, prævie
recepto mutuo consensu in facie Ecclesiæ, juncti
fuerunt perhonestus adolescens et murarius (?), Joannes
FALCK, Thomæ FALCK et Christinæ SÜSSEN ejus
uxoris legitimæ commorantium in Pettney (?), diocesis
Brixensis in Tyroll, filius, et pudica virgo Maria
HALBHERRIN, Joannis Georgii HALBERS et Annæ
TROZIERIN filia, præsentibus testibus fratre sponsi
Michaele DIEM et Josepho SAYER, qui partim
suas notas apposuerunt, partim una mecum
propria manu sua subscripserunt.

Nota sponsæ
J. FALCK sponsus
Nota Stephani FALCK testis


Aujourd'hui septième du mois de février l'an 1735, trois bans ayant été proclamés publiquement, dans notre église seulement, et aucun empêchement n'ayant été détecté, par moi soussigné curé de l'église de Rothau, après avoir reçu préalablement leur mutuel consentement en face de l'Église, ont été conjoints le très honnête jeune homme et …... Jean FALCK, fils de Thomas FALCK et de Christine SÜSSEN son épouse légitime, demeurants à Pettney (?), diocèse de Brixen dans le Tyrol, et la pudique jeune fille Marie HALBERRIN, fille de Jean Georges HALBERS et d'Anne TROZIERIN, en présence des témoins le frère de l'époux Michel DIEM et Joseph SAYER, qui ont les uns apposé leur marque, les autres signé ci-dessous de leur propre main.

Marque de l'épouse
J. FALK époux
Marque d'Etienne (ou Stephan) FALCK

Il y a un peu de flou à propos des témoins : il y en a un qui n'a pas le même nom au niveau des signatures, et l'autre qui ne signe pas. Pour corser l'affaire, le frère de l'époux n'a pas le même patronyme : un demi-frère peut-être ?

Cordialement.

Damien

eve71
eve71
Inlägg: 12
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.
bonjour,
merci bien, une petite question si les parents étaient mariés est-ce qu' il serait mentionné épouse de ?
"fille de Jean Georges HALBERS et d'Anne TROZIERIN"
Pettneu en Autriche la ville, le métier de l'époux apparemment maçon et le témoin c'est bien un 1/2 frère
bonne journée
cordialement
E. PLEWA

ldamien3
male
Inlägg: 519
Re-bonjour Evelyne,

Oui, c'est une bonne question ; très probablement, le curé a oublié de mentionner "son épouse" après le nom de la mère de la mariée ; il est que cette dernière soit de naissance illégitime sans que ce soit mentionné.
Il faudra tout de même vérifier sur l'acte de baptême, s'il peut encore se trouver..

Cordialement.

Damien

eve71
eve71
Inlägg: 12
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.
Re-bonjour,
Sur l'acte de naissance c'est inscrit bâtarde et sur l'acte de mariage, il y a le nom du père !

Pour la petite histoire :
Anne Trotzier et Georges Halbherr, cousins germains ont eu un enfant : Marie née en 1712. Selon Jean Marie Diem (Histoire de la famille Diem) : "La tante d'Anne Trotzier, Marie, a épousé Jean Georges Halbherr, un garçon d'une famille aisée de Mollkirch ...Son père est prévôt de Mollkirch ...Les familles Trotzier et Halbherr sont très liées et se retrouvent régulièrement soit à Mollkirch, soit à Natzwiller. Au début de l'été 1711, Jean Georges (le fils de Jean Georges et de Marie Trotzier) et Anne ont tous deux 20 ans. Ils se plaisent beaucoup. On imagine la suite ... Quand Anne accouche d'une petite fille qu'elle appelle Marie, elle refuse de dévoiler le nom du père. ... harcelée, Anne finira par avouer : le père est son cousin germain, Jean Georges Halbherr. C'est tout aussi impensable qu'un mariage entre frères et soeurs ! Le père Halbherr met son fils à la porte ... On ne le reverra plus et personne n'aura de ses nouvelles ..."

Encore grand merci
Cordialement
E. PLEWA

Skriv svar

Återgå till "Latin (paléographie et traduction)"