Låst

MÉTIERS D'AUTREFOIS

suzannem
female
Inlägg: 1129
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.

MÉTIERS D'AUTREFOIS

Inlägg 17 mars 2014, 04:49

Bonjour,
Métiers - Registres paroissiaux de Bourgtheroulde (Eure) - classés par ordre alphabétique

1775 - Badestamier : celui qui fabrique des bas d'estame - Estame: laine tricotée à l'aiguille - laine longue peignée - laine de première qualité - serge 
1826 - Baletier : fagottier
1738 - Blanchœuvre : Blanchœuvrier, commerçant. Celui qui fabrique, qui vend de gros outils tranchants, blanchis à la meule et portant le nom d'œuvres blanches
1777 - Blattier : marchand de blé. Celui qui fait le commerce des blés en petit. Qui en vend au détail sur les marchés. Achetait aux    fermiers pour revendre
1843 - Bobineuse : Fileuse travaillant avec son rouet à la maison
1816 - Bonnetier : Vendeur et/ou fabricant de chapeaux, bonnets, bas, chausses, etc.
1810 - Buraliste de la régie des droits réunis : La régie des droits réunis créée en 1804 établit l'impôt indirect qu'elle perçoit (octroi, droits sur les tabacs, les cartes à jouer, la marque des objets d'or et d'argent, alcool, sel...)

1778 - Capitaine général des fermes du roi : Le roi déléguait à des particuliers le droit de percevoir certains revenus publics
1749 - Chamoisier / siamoisier : celui qui tisse la siamoise : Siamoise étoffe amenée par les ambassadeurs du Siam à la cour de Louis XIV composée d'une chaîne de lin et d'une trame de coton. A l'origine était en soie et coton, s'est avérée peu solide. Peut être unie, rayée ou à fleurs. A été utilisée surtout pour les rideaux de lit
1693 - Chandelier/marchand cirier ou ciergier : Fabricant de cierges, chandelles et autres bougies
1863 - Chapelier : Fabricant de chapeaux et couvre-chefs
an 5 - Charretier aussi dit roulier : Transporteur de marchandises au moyen de chevaux et de charrettes - à comparer de nos jours au camionneur, routier, transporteur et métiers associés
1785 - Charron 1785 : fabricant de chars, charrettes, tombereaux, brouettes et autres moyens de transport
1831 - Chaudronnier : autrefois Fabricant, réparateur et vendeur d'ustensiles ménagers
1907 - Cocher : Conducteur de coche ou de carrosse - Coche : Un coche est un véhicule attelé hippomobile fermé. De là découle le nom de son conducteur, le cocher, qui s'est maintenu pour tous les types de voitures hippomobiles bien après la disparition du coche lui-même. Il servait au transport de personnes, principalement sous forme de transport en commun. Sa capacité était de six à huit places. Il servait aussi bien en ville que pour les longs trajets.
1748 - Commis ambulant des Aides : Dans la France médiévale et d'Ancien Régime, les aides étaient les impôts indirects prélevés à tous les niveaux de la société sur les biens, les denrées, les moyens de transports, etc.
1784 - Commis de la Régie générale - Régie : administration chargée de la perception de l'impôt indirect
1865 - Commis des droits réunis : Droits réunis, nom donné, sous le premier empire, à ce qui se nomme aujourd'hui contributions indirectes
1903 - Commis principal des contributions indirectes : Impôts assignés aux biens de consommation 
1842 - Conducteur de diligence 
1868 - Conducteur de voitures publiques
1741 - Cordier : fabricant de cordes

A suivre...
Bonne journée
Suzanne

jeanpaumelinon
jeanpaumelinon
Inlägg: 5328
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.
Bonjour Suzanne,

Merci pour ces éléments

Connaissez-vous ce site ?

http://www.vieuxmetiers.org/plan.htm

Il y a beaucoup de choses!
Cordialement
Jean Paul
Cordialement
Jean Paul

suzannem
female
Inlägg: 1129
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.
Bonjour Jean-Paul,

Merci de donner le lien de ce site qui m'est familier. Il m'a beaucoup aidée quand j'ai relevé les actes des registres paroissiaux de ma commune d'adoption.
J'ai réalisé cette liste il y a une dizaine d'années pour une Journée du Patrimoine.
Certains métiers sont bien spécifiques de la région : La commune est proche d'Elbeuf (cité drapière) et de Rouen (rouannerie), d'où beaucoup de toiliers, etc.

Bien cordialement,
Suzanne

jeanpaumelinon
jeanpaumelinon
Inlägg: 5328
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.

J'imagine que les dates indiquées en regard des métiers correspondent aux années où vous les avez rencontrés. Par exemple, le métier de blanchoeuvrier est attesté aux confins actuels des Ardennes et de la Lorraine en 940.

Sur le site des vieux métiers les dates données sont généralement celles où le métier est apparu historiquement.

Bonne soirée
Jean Paul
Cordialement
Jean Paul

suzannem
female
Inlägg: 1129
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.
Bonjour Jean Paul,
Les archives municipales ne commencent qu'au 17ème.
Blanchœuvre et autres : boulanger, forgeron, aubergiste, etc. étaient présents dès qu'un village avait une certaine importance ou une distance de plusieurs lieues vers le prochain relais. Le village de Bourgtheroulde fut créé en 1023.

Pour info - Bourgtheroulde :  Théroulde (ou Thouroude ou Thurold ou Turquetil) donna son nom au bourg. Théroulde est la version normande dérivant de la langue viking Thorald latinisé Turoldus sous l'influence francisque locale. La finale Aldus ou Oaldus date de l'époque carolingienne dans les régions avoisinant le cours moyen ou inférieur de la Seine. Oaldus a donné Oud ou Oult forme vulgaire confirmée presque exclusivement en Normandie.
Théroulde est descendant de vikings. Il a pour père Torf baron de Tourville époux d'Ertemberge de Briquebec-Bertra et pour grand-père Bernard le Danois marié à Sprote de Bourgogne. Bernard le Danois est l'ancêtre de tous les Harcourt et le cousin de Rollon chef norvégien qui obtient la Normandie en 911.
En 1031 Théroulde avait le titre de chevalier. Le chevalier devait posséder : un cheval - une broigne : tunique destinée à protéger le thorax et qui se distingue de la cotte de maille par le tissu ou le cuir sur lequel sont fixées les "macles" (mailles) - un écu : bouclier arme défensive servant à parer les coups ou les flèches - Une épée.
De son mariage avec Anceline de Montfort fille du baron Hugues II de Montfort Théroulde eut trois enfants dont Lesceline (décédée vers 1058), bienheureuse, fondatrice de l'abbaye de Saint-Pierre-sur-Dives.

Vers 1025, le duc de Normandie Robert le Diable offre le village à Théroulde sur un domaine de son héritage. Robert le Diable est le père de Guillaume appelé « le bâtard » né d'une liaison avec Arlette fille d'un cordonnier (ou un tanneur selon les historiens) de Falaise. Guillaume devient "le Conquérant" après sa victoire le samedi 16 octobre 1066 à Hastings sur Harold roi usurpateur d'Angleterre dont il prend le royaume et la couronne - (Aelfgyva ou Aelfgyve fille de Guillaume Le Conquérant avait été promise en mariage à Harold ! Ce prénom est inscrit sur la 15ème des 72 scènes de la Tapisserie de Bayeux)
Les ruines du château de Robert le Diable dominent la Seine à Moulineaux (Seine-Maritime). Le duc Robert part en Terre Sainte pour y expier ses fautes. Il décède le 2 juillet 1035 à Nicée ville de Bithynie (Turquie) à l'âge de 25 ans.
Théroulde, précepteur de Guillaume, prend en charge le jeune duc. Vers 1040 Théroulde est tué dans son château de Bourgtheroulde, érigé vers 1025, par Guillaume de Montgomery qui cherchait le jeune duc pour l'assassiner. Guillaume caché dans le château n'est pas découvert et s'enfuit. (Extraits de mon blog)

Bonne journée,
Cordialement,
Suzanne

suzannem
female
Inlägg: 1129
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.
Bonjour,

SUITE

1869 - Débitant 
1830 - Débitant de tabac
1855 - Demoiselle de magasin
1931 - Directeur de cinéma ambulant et marchande ambulante
An 13 - Directeur de la poste aux lettres 
1830 - Directrice de la poste aux lettres
1830 - Docteur médecin 
1687 - Domestique

1744 - Échoppier (épicier) 
1824 - Ecrivain 
1936 - Electricien
1909 - Employé
1790 - Employé aux Aides (Aide : impôts tels que tailles, gabelle. Sous Louis XIV droits divers perçus sur les boissons, vins, eaux-de-vie, cidres, poirés, etc... Supprimés en 1790. Rétablis sous l'Empire sous le nom de droits divers. Subsistent sous le nom de contributions indirectes)
An 11 - Employé dans les fermes 
1937 - Employé de bureau
1928 - Employée de bureau
1934 - Employé de chemin de fer 
1925 - Employé(e) de commerce
1869 - Employé des droits réunis (16 mars 1813 Décret impérial qui charge la Régie des droits réunis de surveiller la fabrication, la circulation et la vente des salpêtres)
1907 - Entrepositaire
1929 - Entrepreneur de charrois
1850 - Entrepreneur de diligence
1907 - Entrepreneur de maçonnerie
1904 - Entrepreneur de menuiserie 
1935 - Entrepreneur de peinture
1846 - Entrepreneur de voitures publiques 
1776 - Épicier
1843 - Epicière
1774 - Epicier droguiste

Bonne journée.
Suzanne

suzannem
female
Inlägg: 1129
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.
Bonjour,

SUITE

1906 - Fabricant d'armures pour arbres
1818 - Fabricant de toiles
1780 - Fabricant toilier 1780
1770 - Fabricant (non précisé)
1830 - Fabricant de rouennerie 1830 (L'origine de ce mot vient de la ville de Rouen. Au début du 18ème siècle, un riche importateur, n'ayant pu vendre son stock de coton, alors utilisé pour la fabrication des mèches de chandelles, décida de faire filer et tisser cette fibre. Le succès fut immédiat. La toile de coton ainsi obtenue fut appelée Rouen ou Rouan puis Rouannerie (1798) et Rouennerie après 1800. Le mot désignait des tissus de coton souvent présentant des petits dessins en rayures ou en quadrillages ou encore en relief)
1834 - Facteur : des postes, pédestre, de la poste aux lettres, rural, de ville, local
1908 - Femme de chambre
1847 - Ferblantier 1847 (Fabricant d'outils et ustensiles, souvent ménagers tels que casseroles, bassines, assiettes, lanternes par exemple, en fer recouvert d'une fine couche d'étain, "fer blanc")
Fermier général (Les fermiers généraux existent depuis 1681. Adjudicataires des rentrées d'impôts indirects sur les boissons, le tabac, le sel ou gabelle, les douanes. Groupés en une compagnie de quarante, ils s'engagent chaque année à verser au Trésor une certaine somme. Ils se remboursent ensuite sur les recettes des taxes)
1746 - Fermier
1907 - Ferronnier (Marchand d'ouvrages en fer)
1808 - Filassier 1808 (Ouvrier broyant les tiges de lin pour en séparer l'écorce et les transformer en filasse)
an 12 - Fileuse de coton
1819 - Fileuse de lin
1771 - Fleuriste
1866 - Forgeron 1866 (souvent associé au métier de maréchal ferrant)
1816 - fruitière 1816 (Marchande de fruits et légumes, voire beurre et fromage mais aussi chandelles et bougies)

A suivre

Bonne journée.
Suzanne

suzannem
female
Inlägg: 1129
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.
Bonjour,

SUITE...

Marchands et commerçants divers :

1815 - Apothicaire
1745 - armurier serrurier 
an 13 - boulanger 
1830 - colporteur
an 12 - d'avoine
1905 - de chaussures 
1924 - de bestiaux
1845 - de bois
1904 - de charbon
an 5 - de chevaux
1924 - de confection
1784 - de coton
1924 - de cycles
1819 - de draps
1844 - de fromages
1830 - de meubles
1839 - de moutons
1863 - de parapluies
1869 - de poissons
1818 - de tabac
1906 - des Quatre Saisons (qui vend dans les rues sur une carriole, des fruits et légumes de saison)
1857 - de tissus
1818 - de vins
1826 - de volailles
an 9 - d'habits 
an 12 - Distillateur
1750 - drapier
1737 - Echoppier (épicier)
an 11 - épicier 
1780 - épicier apothicaire
1771 - épicier droguiste
1822 - et directeur de la poste aux lettres
1834 - et maréchal
1836 - et fabricant
1815 - et fabricant de toiles
1851 - ferblantier
1838 - fripier (Marchand vendant des vêtement d'occasion après les avoir remis en état; il lui était interdit de revendre des habits ayant appartenus à des noyés, des victimes d'un meurtre, des lépreux et probablement aussi des pestiférés)
1745 - et laboureur
1818 - mercier
1821 - potier
1809 - et propriétaire
1838 - quincaillier
1835 - revendeur (chiffonnier)

Bonne journée,
Suzanne

suzannem
female
Inlägg: 1129
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.
Bonjour,

SUITE...
- Maréchal/maréchal ferrant 1668 - Marneron/marneur 1868 (ouvrier de carrière de marne, terre propre à engraisser les champs) – Matelassière 1868 (matelassier : Fabricant de matelas ou ouvrier qui bat et carde les laines destinés à les bourrer) – Mécanicien 1874 - mécanicien garagiste 1864 – Mendiant an 13 (terme non insultant, ne vivait pas de mendicité, mendiait du travail. N'avait pas l'état de journalier. Dans certaines paroisses, les mendiants sans travail étaient nourris par les habitants) – Menuisier 1741 – Mercier 1828 – Mercière 1907 – Meunier du moulin de tan 1673 (tan : nom de l'écorce de chêne séchée ainsi que de la fine pellicule brune recouvrant les châtaignes) – Meunier 1688 – Meunier et propriétaire 1840 – Meunière 1843 – Modiste 1849

- Navigateur 1937 – Négociant 1903 – Notaire royal, public, garde-notes, tabellion 1528

– Officier de santé (chirurgien) an 11 – Officier ministériel an 10 - Organiste 1864 – Ouvrier : agricole 1929, briquetier 1820, bûcheron 1838, charpentier 1815, charron 1840, cordonnier 1831, d'usine 1927, forgeron 1932, horloger 1822, maçon 1924, maréchal 1814, mécanicien 1866, menuisier 1816, serrurier 1824, tisserand en drap 1836, toilier 1813
- Obstétrice, sage-femme 1673 (Jusqu'à la Révolution, l'obstétrice prêtait serment dans l'église. Ondoyait les nouveaux-nés en danger de mort. Devait appliquer un article de l'Edit d'Henri II (février 1595) en particulier pour les enfants naturels : faire avouer par la parturiente, dans les douleurs de l'enfantement, qui était le père. L'Edit d'Henri II, lu tous les trois mois en chaire, avait pour but d'éviter les avortements, les infanticides et favoriser les mariages.
Avant la Révolution, quelques accouchements chez le médecin du bourg puis chez la sage-femme. Dans tous les cas la majorité des mères est célibataire et étrangère au village)
– Ouvrière : blanchisseuse 1820, couturière 1831, lingère 1830, toilière 1813

an 9 - Pannetier, marchand panetier (employé chargé de veiller sur le pain et d'en faire la distribution, boulanger)
1779 - Passementier (Qui fabrique et vend de la passementerie - Passement : tissu plat et étroit de fil d'or, de soie, etc. dont on orne des meubles, des habits.)
1824 - Pâtissier 
1834 - Pâtre/pasteur (berger)
an 12 - Peintre (décorateur 1831, en bâtiment 1842, vitrier 1828)
1848 - Pépiniériste
1838 - Percepteur des contributions directes
1738 - Perruquier
1812 - Pharmacien
1927 - Pharmacienne
1850 - Piqueur des Ponts et Chaussées (Contremaître : dans les bâtisses et travaux de grands chemins, celui qui tient le rôle des ouvriers en piquant ou en pointant les absents et qui veille sur l'ouvrage)
1776 - Postillon de la poste royale, de la poste courante, courrier de la poste 1776
1740 - Potier en terre
an 8 - Poulailler (marchand de volailles)
an 11 - Praticien (2 sens pour cette fonction : soit teneur de livres pour actes divers et surtout notariés, ce qui est le cas pour cette année, soit chirurgien)
an 12 - Propriétaire
1908 - (Propriétaire) et agriculteur
an 13 - et cultivateur an 13
1844 - et ancien huissier
1851 - et aubergiste 1851
1811 - et directeur de la poste aux lettres
1830 - et marchand
133 - et marchand cafetier
1857 - et marchand de grains
1845 - et marchand de vin
1841 - et mécanicien 1841

suzannem
female
Inlägg: 1129
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.
Bonjour,

SUITE & FIN


1906 – Quincaillier

Receveur :
1835 - buraliste
1747 - Des Aides
1855 - Des contributions indirectes
1817 - De la régie des droits réunis
1853 - De l'enregistrement et des domaines
1849 - municipal

1824 - Rédacteur des contributions indirectes 
1843 - Relayeur de diligence (roulier)
1859 - Repasseuse
1906 - Représentant de commerce
1869 - Revendeuse (chiffonnière)
an 11 - Rouëtier (fabricant de rouet)

1683 - Sabotier 
1678 - Savetier (Cordonnier réparateur de souliers)
1857 - Scieur de long
1743 - Sergent du Bourgthéroulde, à garde du roi, faisait fonction d'huissier
1793 - Serrurier
1808 - Servante 
1783 - Syndic militaire (officier d'un corps chargé de répondre de la conduite du corps même. S'occupait de loger les troupes chez l'habitant. Il avait sous sa juridiction toute une réunion de paroisses non sujettes au logement mais pouvant être réquisitionnées)

1740 - Tailleur
1680 - Tailleur d'habits
1859 - Tailleur de pierres
1809 - Tanneur
1809 - Taupier
1769 - Teinturier
an 12 - Terrassier 
1780 - Tisserand
1808 - Tisserande
1845 - Tisserand en drap
1854 - Tisserande en drap 
1866 - Tisseur de jeux de billard
1862 - Tisseuse
1741 - Toilier
1814 - Toilière 
1792 - Toilier fleuriste
1782 - Tonnelier
1741/1744 - Tourneur (qui fait des ouvrages au tour. Qui meut le rouet à retordre ou la meule à aiguiser. Ouvrier potier d'étain qui dirige le crochet pour tourner la vaisselle. Economie rurale : celui qui va de ferme en ferme, de village en village pour châtrer les animaux)
1862 - Trameuse (Ouvrière préparant les trames et s'occupant de la navette sur un métier à tisser)
1842 - Tricoteuse

1906 - Vacher
1927 - Vérificateur des contributions indirectes
1854 - Vétérinaire
1681 - Vinaigrier (fabricant et vendeur de vinaigre)
1780 - Vitrier
1821 - Voiturier
1909 - Voyageur de commerce

Cordialement,
Suzanne

quinsaccathy
quinsaccathy
Inlägg: 1301
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.
Bonsoir Suzanne et  ;) à vous Jean Paul,

C'est un travail de fou !

j'y ai trouvé mon bonheur ! (contributions indirectes) A ce propos, j'ai un aïeul qui était 1er commis de direction dans les droits de contributions indirects. Pouvez-vous m'en parler ?

Je vais imprimer ce travail et vous en remercie vivement.

Cordialement,
Catherine
Cordialement,
Catherine.

                           " Nous descendons tous d'un roi et d'un pendu "        Jean de la Bruyère

suzannem
female
Inlägg: 1129
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.
Bonjour Catherine,
Les métiers ont été trouvés dans les actes des registres paroissiaux que j'ai relevés. Comme dit précédemment j'ai cherché aussi ceux des registres civils pour une exposition lors d'une Journée du Patrimoine.
Je ne suis pas à même de vous donner la fonction de votre ascendant m'ayant contentée de copier la définition de Contributions Indirectes aux AM d'Elbeuf (Seine Maritime).
Je vous rassure, je ne suis pas folle... juste passionnée d'Histoire et en particulier celle de Bougtheroulde-Infreville (Eure) ma commune d'adoption (n'étant pas Normande car née à Bordeaux). Vous trouverez le lien de mon blog sur le site officiel de la mairie.
Jean Paul est plus qualifié pour vous répondre.
Cordialement,
Suzanne

jeanpaumelinon
jeanpaumelinon
Inlägg: 5328
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.
Bonjour Catherine,
Les droits de contributions indirectes sont les taxes de circulation et de consommation sur les tabacs, les alcools et les boissons alcoolisées. Cela recouvre aussi un droit spécifique sur les bières.

Plusieurs articles du code des impôts régissent ces droits: 402bis, 403, 438, 520A, 575 et 575Ebis

Le commis de direction était certainement un employé travaillant à la direction du service des droits. Le fait qu'il soit qualifié de 1er commis doit signifier qu'il etait en quelque sorte chef d'équipe sans être cadre, aujourd'hui on dirait contremaître.

Si vous avez envie de lire des choses très rébarbatives dans leur rédaction, il y a:
http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?idArticle=LEGIARTI000021664257&idSectionTA=LEGISCTA000006163011&cidTexte=LEGITEXT000006069577&dateTexte=20140403

Cordialement
Jean Paul
Cordialement
Jean Paul

quinsaccathy
quinsaccathy
Inlägg: 1301
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.
Bonsoir Jean Paul,

Je vous remercie pour tous ces renseignements. C'est intéressant.

Cet après-midi, j'ai lu toujours en rapport avec les contributions indirectes, une nouvelle expression du métier : aux revenus à cheval des contributions indirectes.

Qu'en dites-vous ?

Cordialement,
Catherine.
Cordialement,
Catherine.

                           " Nous descendons tous d'un roi et d'un pendu "        Jean de la Bruyère

Låst

Återgå till "Traditions, coutumes et quotidien"