Skriv svar

Aide à l'indexation des inventaires de Me Nicolas I Le Boucher (1638-1647)

dumultien
dumultien
Inlägg: 14294
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.
https://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=43464
Inventaires de Nicolas I Le Boucher - AN ET-LXXVIII-277 (1638-1641)

[...]
268 P
280 P
[...]


https://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=43465
Inventaires de Nicolas I Le Boucher - AN ET-LXXVIII-278 (1642-1647)

[...]
186 Ch
209 Ch

[...]
243 JD
257 JD

285 JD
299 JD

304 Ch
313 Ch
346 JD
350 JD

375 JD
385 JD
425 P
433 P

441 P
455 P
462
470
477
481
489
511
516
523

----

Bonsoir à tous,

[278-215] Et néanmoins de lui pour ce présent autorisée à l’effet des présentes. – Lesdites dames faisant tant pour elles que pour Me Louis HEBERT. – Me Esme FELLOYS, sieur de la Haré. – (vue 229, cote 26) Jean FAVOLZ. – Me Jean BAZANIER , sieur de Chavron (?).
jdp1 skrev:
22 oktober 2019, 12:13
[278-233] (vue 237) contrat de mariage (à compléter)
Tu complèteras ;)

Bonne soirée. ;)
Senast redigerad av 3 dumultien, redigerad totalt 2 gång.
Bien cordialement,

JF

jdp1
jdp1
Modérateur bénévole
Inlägg: 6754
dumultien skrev:
22 oktober 2019, 20:24
jdp1 skrev:
22 oktober 2019, 12:13
[278-233] (vue 237) contrat de mariage (à compléter)
Tu complèteras ;)
Voui, mais seulement quand on aura une vue 237 moins floue...

En attendant :

[278 – 243] 10 septembre 1644 – Inventaire dressé après le décès de défunt Jérôme VESTIER, marchand drapier à Paris, demeurant en une maison sise rue Saint-Martin, au coin de la rue Neuve Saint-Merry, à la requête et présence de Me Joseph VESTIER, avocat en Parlement demeurant à Paris, rue du Milieu, proche et paroisse Saint-Landry en la Cité, au nom et comme procureur de Me Claude VESTIER, chanoine en l’église de Troyes, habile à hériter du défunt son frère, en l’absence du sr. Sébastien LOMBART, marchand drapier à Paris et Catherine VESTIER sa femme, et de Me Claude CAMUSAT, bourgeois de Paris, au nom et comme tuteur de Louis VESTIER et Oudard VESTIER, présomptifs héritiers dudit défunt.
(vue 256) ledit défunt fils et héritier de défunt noble homme Oudard VESTIER bourgeois de Troyes. Coté 14

[278 – 257] 15 septembre 1644 – Inventaire dressé après le décès de feu honorable homme Antoine LEGENDRE l’aîné, marchand bonnetier bourgeois de Paris, à la requête de sa veuve honorable femme Cantienne TUAULT / THUAULT, demeurant sur le Pont Notre-Dame, en la maison du Guet-Tournois, paroisse Saint-Symphorien, tant en son nom, à cause de leur communauté, que comme exécutrice du testament et ordonnance de dernière volonté d’icelui défunt, et en la présence d’honorable homme Jacques LEGENDRE, aussi marchand bonnetier bourgeois de Paris, d’honorable homme Nicolas MULETZ / MULLETZ, marchand épicier bourgeois de Paris et Nicole LEGENDRE sa femme, qu’il a pour l’effet des présentes autorisée et autorise, ledit Jacques LEGENDRE tant en son nom que comme exécuteur avec ladite TUAULT sa mère du testament et ordonnance de dernière volonté dudit défunt et ledit MULLETZ et sa femme en leurs noms à cause d’elle, lesdits Jacques et Nicole LEGENDRE habiles à se dire et porter héritiers chacun pour un tiers dudit défunt leur père, et aussi en la présence de Me Pierre LENFANT, maître ès arts en l’université de Paris, fils de défunt Bertrand LENFANT, juré mouleur de bois à Paris et de Marguerite LEGENDRE sa femme, et noble homme Me Martin AKAKIA, docteur régent en la faculté de médecine à Paris, en son nom à cause de damoiselle Marie TANNERYE sa femme, fille d’honorable homme Guillaume TANNERYE maître barbier chirurgien à Paris et de ladite feue Marguerite LEGENDRE sa femme en secondes noces, lesdits Me Pierre LENFANT et dlle Marie TANNERYE héritiers pour un tiers par représentation de leur-dite mère dudit défunt leur aïeul.
(vue 270) contrat de mariage ; Martin THUAULT père de ladite veuve
(vue 270) contrat de mariage MULLETZ – LEGENDRE
(vue 276) contrat de mariage entre ledit Bertrand LENFANT et ladite défunte Marguerite LEGENDRE, fille dudit défunt et de feue Jeanne BONNOT.

Bonne journée à tous.
JD

dumultien
dumultien
Inlägg: 14294
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.
Bonjour à tous,

[278-243] Rue du Milieu (faute de frappe).

[278-257] Cantienne TUAULT. – Nicolas MULETZ, marchand épicier. – (vue 276, cote 24) Contrat de mariage entre ledit Bertrand LENFANT et ladite défunte Marguerite LEGENDRE, fille dudit défunt et de feue Jeanne BONNOT.

Bonne journée. ;)
Bien cordialement,

JF

cdemaz
cdemaz
Inlägg: 3189
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.
Bonjour à tous, :)

une petite et laborieuse paire :

[278–186] Le 10 février 1644 – Inventaire après le décès de maître Grégoire MASLARD, procureur en la cour de Parlement. A la requête de honorable femme Marthe MATHIEU, sa veuve demeurant à Paris, rue des Hauts-Moulins, paroisse de la Madeleine en la Cité, créancière de la succession dudit défunt son mari, et ayant renoncé à la communauté. Et en la présence de maître Grégoire MASLARD, suivant les finances, demeurant dite rue et paroisse, créancier du défunt son père, comme ayant aussi renoncé à la succession. Et aussi en la présence de maître Louis MASLARD, avocat en parlement, émancipé jouissant de ses biens et droits, sous l’autorité de maître Honoré BOYANT, procureur en ladite cour de Parlement, son curateur. Ledit Louis MASLARD, héritier par bénéfice d’inventaire du défunt son père. Et à la conservation des droits de qui il appartiendra, suivant et au désir de la sentence donnée par messieurs des Requêtes du Palais du 6 février 1644 entre ladite MATTHIEU, audit nom, Me Nicolas PINETTE, trésorier de monseigneur le duc d’Orléans, messire Charles marquis de ROSTAING, chevalier comte de Bury et autres lieux, par laquelle est ordonné qu’il sera sursis à la levée des scellés dont il est question jusqu’au mardi suivant inclusivement, pendant lequel temps sera incessamment procédé à l’élection d’un tuteur à l’enfant mineur dudit défunt.
Vue 192, cote 1 : 1627 – Contrat de mariage Grégoire MASLARD x Marthe MATHIEU. Maître Martin MATHIEU, huissier du Roi et Philippe JAMART sa femme, père et mère de la future.
Vue 192, cote 2 : 1612 – Contrat de mariage Grégoire MASLARD x Hélène HARDOUIN sa première femme.
Vue 192, cote 3 : 1627 – Inventaire après le décès de Hélène HARDOUIN, à la requête dudit MASLARD, en son nom et comme tuteur de Suzanne, Grégoire, Louis, et Nicolas (?) MASLARD, leurs enfants mineurs.

Notre clerc écrit de la même manière SL et ST (ligne 8 vue 187 : MASLARD trouvés et estant […] monstrés […] ), j’ai hésité entre MASLARD et MASTARD, mais les signatures nous aident !

[278–209] Le 26 février 1644 – Inventaire après le décès de Geneviève MENOTTÉ. A la requête de son mari, Jean ROBERT, ouvrier en linge à Paris, demeurant rue de Perpignan, paroisse Saint-Christophe en la Cité. Et en la présence de Jean ROBERT, aussi ouvrier en linge à Paris, y demeurant rue Gervais Laurent, paroisse Sainte-Croix-en-la-Cité en son nom, de Jean de VIERNE, marchand fruitier à Paris, y demeurant dite rue de Perpignan et paroisse, en son à cause de Marie ROBERT sa femme, et de Jean CHASLE (signe CHALLE), juré porteur de grain à Paris, y demeurant rue Mortellerie, paroisse Saint-Gervais, à cause de Simonne ROBERT sa femme. Lesdits Jean, Marie et Simonne ROBERT, enfants dudit Jean ROBERT et de la défunte Geneviève MENOTTÉ, et habiles à se dire, porter et nommer héritiers chacun pour un tiers de la défunte leur mère. Les biens montrés par ledit Jean ROBERT père, et par Marguerite BIGANT, nièce dudit ROBERT.

A plus tard
Christophe.
Senast redigerad av 3 cdemaz, redigerad totalt 26 gång.

dumultien
dumultien
Inlägg: 14294
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.
Bonjour à tous,

[278-186] Me Grégoire MASLARD : oui. – Me Grégoire MASLARD, suivant les finances : oui. – Ledit Louis MASLARD, héritier par bénéfice d’inventaire du défunt son père. Et à la conservation des droits de qui il appartiendra, suivant et au désir de la sentence donnée par messieurs des Requêtes du Palais du 6 février 1644 entre ladite MATTHIEU, audit nom, Me Nicolas PINETTE, trésorier de monseigneur le duc d’Orléans, messire Charles marquis de ROSTAING, chevalier comte de Bury et autres lieux, par laquelle est ordonné qu’il sera sursis à la levée des scellés dont il est question jusqu’au mardi suivant inclusivement, pendant lequel temps sera incessamment procédé à l’élection d’un tuteur à l’enfant mineur dudit défunt. – (vue 192, cote 3) Le prénom manquant est peut-être Nicolas.

[278-209] Geneviève MENOTTÉ. – Jean de VIERNE, marchand fruitier.

Bonne journée. ;)
Bien cordialement,

JF

jdp1
jdp1
Modérateur bénévole
Inlägg: 6754
Bonsoir à tous les visiteurs du fil

[278 – 285] 7 février 1645 – Inventaire dressé après le décès de défunt Me Michel DOULCET / DOUCET, contrôleur des bois en Champagne, à la requête de sa veuve honorable femme Hélène PALLIOT, demeurant à Paris, rue de la Licorne, paroisse de la Madeleine, en la Cité, tant en son nom, à cause de leur communauté, que comme tutrice de leurs filles mineures Jeanne DOULCET, âgée de 7 ans, et Élisabeth DOULCET, âgée de 2 ans, habiles à se dire, porter et nommer héritières dudit défunt, et en la présence d’honorable homme Claude HERMON, juré mouleur de bois bourgeois de Paris, cousin germain paternel et au nom et comme subrogé desdites mineures.
(vue 292) contrat de mariage ; dame Marguerite HERVIEUX, femme séparée du sieur Pierre PALLIOT, mère de ladite veuve
(vue 293) Élisabeth PALLIOT, sœur de ladite veuve (coté 2)
(vue 294) Marie PALLIOT et ladite veuve héritière chacune pour un quart de ladite Marguerite HERVIEUX leur mère, qui était héritière pour un tiers de défunt Jean CHERON apothicaire bourgeois de Paris ; Marguerite LAURANT, veuve de celui-ci (coté 4)

[278 – 299] 15 mai 1645 – Inventaire dressé après le décès de défunt Thomas FLOUR, écuyer, commissaire ordinaire de l’artillerie de France, à la requête de sa veuve damoiselle Madeleine DUVAL, demeurant à Paris, en l’île Notre-Dame, grand rue et paroisse Saint-Louis, habile à se dire commune avec ledit défunt son mari par protestation qu’elle fait d’accepter ou renoncer à ladite communauté, si elle voit que bon soit, et encore au nom et comme tutrice de leur fils mineur Jean FLOUR, âgé de 4 ans et demi ou environ, habile à se dire, porter et nommer héritier dudit défunt, et en la présence de noble homme Me Jean Baptiste ROBERT, avocat ès conseils d’état et privé du Roi, demeurant à Paris, rue Coq-Héron, paroisse Saint-Eustache, au nom et comme subrogé tuteur dudit mineur.
(vue 302) articles du mariage ; Thomas DUVAL et Madeleine MARTINEAU père et mère de ladite veuve (coté 2)

À bientôt.
JD

jeanpaumelinon
jeanpaumelinon
Inlägg: 5473
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.
Bonsoir JD,

Dans le [278 – 299] il n'y a pas la date du contrat du mariage DUVAL/MARTINEAU, elle m'intéresserait bien !
Cordialement
Jean Paul

jdp1
jdp1
Modérateur bénévole
Inlägg: 6754
Bonjour Jean Paul.

La date est le 13 septembre 1638 ; par contre, je ne vois pas mention du notaire.
En fait, il n'est pas noté "contrat de mariage", mais "les articles du mariage...".
Si tu veux, je peux essayer d'en transcrire d'avantage.

Bien à toi.
JD

pganier
pganier
Inlägg: 4979
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.
Bonsoir,

Voilà une petite proposition:

[277–268] 23 août 1638 - Inventaire après le décès de vénérable et discrète personne messire René de ROUSSELIERE, vivant prêtre chanoine du Saint Sépulcre à Paris, et Curé de Limeil en Brie (Limeil-Brévannes, 94450), à la requête et présence de messire Jean Baptiste de CONTES, chanoine et chancelier de l'église et vicomté de Paris, demeurant au Cloître Notre-Dame; et de messire Jean ROSSIGNOL, prêtre chanoine de Saint-Pierre de Paris, demeurant en l'enclos dudit Sépulcre, au nom et comme exécuteur du testament et ordonnance de dernières volontés dudit défunt, et en la présence de noble homme maître Germain Soufflot.
Senast redigerad av 1 pganier, redigerad totalt 1 gånger.

jdp1
jdp1
Modérateur bénévole
Inlägg: 6754
Mieux vaut tard que jamais :

[278 – 346] 30 septembre 1645 – Inventaire dressé après le décès de défunt Me Pasquier DE BERRY, chapelain en l’église Saint-Christophe, à la requête de Me Louis LORE, bénéficier en l’église de Paris, y demeurant au cloître d’icelle, au nom et comme exécuteur, avec Me Claude RAGOT, prêtre habitué en l’église Saint-Christophe en la Cité, du testament et ordonnance de dernière volonté du défunt, en la présence de noble homme Me Balthazar Bassetard, qui assiste au présent inventaire pour l’absence des présomptifs héritiers dudit défunt, et aussi en la présence de Marie DELACOUR, fille majeure usant et jouissant de ses biens et droits, demeurant à présent à Paris, rue du Temps-Perdu, paroisse Saint-Eustache, légataire particulière dudit défunt. Pose de scellé.
Les biens étant en la maison du jeu de paume de Perpignan.

[278 – 350] 18 novembre 1645 – Inventaire dressé après le décès, arrivé le 4 novembre 1635, de défunt noble homme Me Pierre LE ROYER, avocat au conseil privé du Roi, à la requête de sa veuve damoiselle Anne DUBOIS, demeurant à Paris, rue et paroisse Saint-Christophe en la Cité, tant en son nom à cause de leur communauté que comme donatrice mutuelle dudit défunt, et encore comme exécutrice de ses testament et ordonnance de dernière volonté, et aussi en la présence de noble homme Me François LE ROYER, avocat en parlement, Me Jean LE MAIRE, procureur audit parlement, dame Marie LE ROYER sa femme qu'il autorise à l'effet des présentes, dame Catherine LE ROYER, veuve de défunt noble homme Me Nicolas REGNIER, docteur en la faculté de médecine de l’université de Paris, Me Jacques THEVENIN aussi procureur audit parlement, et dame Geneviève LE ROYER sa femme, qu’il a aussi pour l’effet des présentes autorisé, tous lesdits LE ROYER frères et sœurs et héritiers dudit défunt leur frère, et en l’absence de Me Jacques DU SOUL, prêtre chapelain de l’église de Paris et de Charles DU SOUL son frère, neveu et se disant présomptifs héritiers dudit défunt.
Les biens étant, tant en la maison rue et paroisse Saint-Christophe en la Cité, qu’en une maison sise à Meudon.
(vue 358) contrat de mariage ; noble homme Antoine DUBOYS, écuyer sieur de Vallagon (41400 Montrichard) conseiller du Roi et maître particulier (?) sur le fait de ses eaux et forêts en l’étendue de la maîtrise de Montrichard, et héraut d’armes de France et demoiselle Charlotte CERÉ sa femme, père et mère de la future
(vue 360) Ledit défunt et Pierre LE ROYER enfants de Catherine LE FUZELLIER et de feu Me Jacques LE ROYER (cotes 14).

Bonne soirée à tous.
JD

dumultien
dumultien
Inlägg: 14294
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.
Bonjour à tous,

Oui, vieux motard que jamais... Je suis un peu débordé en ce moment !

[277-268] Curé de Limeil en Brie (Limeil-Brévannes, 94450).

[278-346] Me Balthazar Bassetard. – Légataire particulière.

[278-350] Me Jean LE MAIRE, procureur audit parlement, dame Marie LE ROYER, sa femme. – (vue 358, cote 1) Maître particulier sur le fait de ses eaux et forêts en l’étendue de la maîtrise de Montrichard et héraut d’armes de France.

Bonne journée à tous ;)
Bien cordialement,

JF

pganier
pganier
Inlägg: 4979
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.
Bonsoir,

Voilà mon second qui manquait (mais je ne suis pas sûr qu'il soit complet). En tout cas impossible pour moi de lire le nom de la défunte!

[277–280] 21 juin 1638 - Inventaire après le décès d'honorable femme Geneviève de SEGRÉ, à la requête d'honorables hommes Adrien THOMASSIN, marchand bourgeois de Paris, demeurant rue de la Juiverie, proche et paroisse Saint Marie-Madeleine, en la Cité, Jean de LYVERNETTE, marchand bourgeois de Paris, demeurant rue Saint-Denis, paroisse Saint-Eustache, et Charles CHELLOT (qui signe Charles CHELOT), marchand bourgeois de Paris, demeurant dite rue Saint-Denis, paroisse Saint-Eustache, au nom et comme exécuteur du testament et ordonnance de dernières volontés de ladite défunte, au jour de son décès femme en dernières noces dudit THOMASSIN, et auparavant veuve d'honorable homme Nicolas de LYVERNETTE, vivant marchand bourgeois de Paris, et encore ledit THOMASSIN en son nom à cause de la communauté qui a été entre lui et ladite défunte, comme aussi ledit Jean de LYVERNETTE, en son nom, et ledit CHELLOT, à cause de Geneviève de LYVERNETTE sa femme, et aussi en la présence d'honorable homme Nicolas HUVÉ, marchand bourgeois de Paris, demeurant rue de la Juiverie, dite paroisse Sainte-Madeleine, au nom et comme tuteur de Adrien HUVÉ, fils de lui et de défunte Marie de LYVERNETTE sa femme, lesdits Jean et Geneviève de LYVERNETTE frère et sœur, et ledit Adrien HUVÉ leur neveu, habiles à se dire, porter et nommer héritiers chacun pour un tiers de ladite défunte, mère desdits Jean et Geneviève de LYVERNETTE et aïeule dudit HUVÉ, ledit THOMASSIN subrogé tuteur dudit Adrien HUVÉ.

(La page 298 est floue. Une page de titre qui pour nous pourrait ne pas être essentielle?)

Bonne soirée JF ;)
Senast redigerad av 1 pganier, redigerad totalt 1 gånger.

dumultien
dumultien
Inlägg: 14294
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.
Bonsoir à tous,

[278-280] Geneviève de SEGRÉ. – de LYVERNETTE (partout). – HUVÉ (partout).

Bonne fin de soirée. ;)
Bien cordialement,

JF

pganier
pganier
Inlägg: 4979
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.
Bonjour,

Voilà ce que je popose:

[278–425] 25 octobre 1646 - Inventaire après le décès d'honorable homme Jean DOYS, maître paumier, bourgeois de Paris, à la requête d'honorable femme Jeanne PIEL, demeurant rue Perpignan, paroisse Jean-Christophe, tant en son nom à cause de la communauté qui a été entre elle et ledit défunt que comme tutrice de Louis DOYS âgé de 16 ans ou environ, Jean DOYS âgé de 5 ans ou environ et Marie DOYS âgée de 3 ans ou environ, enfants mineurs dudit défunt et d'elle et habiles à se dire et porter héritiers dudit défunt leur père, et en la présence d'honorable homme Jacques DOYS, maître paumier, bourgeois de Paris, demeurant au faubourg Saint-Germain-des-Prés, au jeu de paume de l'Aventure, oncle et subrogé tuteur desdits mineurs, à laquelle subrogation de tutelle ladite PIEL et ledit Jacques DOYS ont aussi été nommés.

(Ils ont failli faire doigt de pied...)

[278–433] 9 janvier 1647 - Inventaire après le décès de Pierre SAVREUX, vivant courtier de vins, bourgeois de Paris, à la requête de Louise MOINOS (MOYNOS vue 439), demeurant rue Saint-Pierre-aux-Boeufs, en la maison de L’Arbalète, paroisse Saint-Marine, en la Cité (= Saint-Marine-de-la-Cité), en son nom à cause de la communauté qui a été entre ledit défunt et elle, et en la présence de Pasquier SAVREUX et Nicolas SAVREUX, laboureur, demeurant à Levergies (02420) près de Saint-Quentin, et aussi en la présence de Marie SAVREUX, femme de Louis BERTRAND, compagnon cordonnier, demeurant à Noisy-le-Sec, près Pantin, et aussi en la présence de noble homme maître Balthazar Bassetard, conseiller du Roi et substitut de monsieur le procureur de Sa Majesté au Châtelet de Paris, pour l'absence dudit BERTAND et de Martin SAVREUX, tous lesdits SAVREUX frères et sœurs et habiles à se dire, porter et nommer héritiers dudit défunt leur père.

Bonne journée ;)
Senast redigerad av 1 pganier, redigerad totalt 2 gånger.

dumultien
dumultien
Inlägg: 14294
Släktträd: Icke-grafisk
Visa deras familjeträd.
Bonjour à tous,

[278-433] SAVREUX (partout). – Demeurant à Levergies (02420) près de Saint-Quentin.

Bonne journée. ;)
Bien cordialement,

JF

Skriv svar

Återgå till "Paléographie en français (lecture de textes anciens)"